Le Fil d’Ariane (la Vision)

[Nouvel écrit en vue d’une future création]

24e0de1497de2b91d4d5132c8482ad72

« Il y a ces images et ces pensées qui me hantent, des sortes de… d’impressions… j’ignore d’où elles me viennent, elles me semblent à la fois étrangères et familières…
– Continue d’y prêter attention… plus tu le feras, plus tout cela aura du sens pour toi. Dans nos traditions, on appelle cela la Vision. Ces choses que tu entends, que tu vois, ces impressions, ces sensations, elles cherchent à te dire quelque chose, à t’emmener quelque part….
– Le Tableau…
– Oui, c’est comme un tableau que tu essaierais de reconstituer. Il faut suivre le tableau.
– Mais je n’en ai qu’une idée vague, une idée qui m’échappe constamment.
– C’est normal car tu n’es qu’un homme, comment pourrais-tu voir le tableau complet ? Pour ça il te faudrait embrasser la Totalité de l’existant et du non-existant, il te faudrait être toi et les autres à la fois, or tu n’es pas la Totalité, tu n’en es qu’une émanation partielle. Mais tu peux avoir de temps à autre une impression passagère de cette Totalité, une sensation subjective et momentanée du tableau complet. Il te faut creuser ces sensations, il te faut être disposé à y prêter attention lorsqu’elles se présentent à toi, il te faut être vigilant de sorte à pouvoir faire la distinction entre des pensées fugaces, parasites, et d’authentiques impressions qui font écho aux profondeurs de ton âme et te révèlent à toi-même…
– Comment saurai-je faire la différence ?
– Tu sauras, sois simplement attentif.
– Néanmoins, j’ai comme l’impression que… que ce tableau que je cherche à reconstituer change constamment.
– La vie est changement, elle est mouvement perpétuel, tout se transforme à tout instant, ton tableau doit donc épouser ce mouvement, cette cadence… accepter d’évoluer, accepter de mourir au passé. Hier n’est plus, demain n’est pas encore, la clef réside dans l’art d’embrasser de façon totale le moment présent afin d’y déceler l’image à ajouter au tableau. Cette image est un enseignement que l’Instant te livre. Sois le fils de l’Instant. Si tu ne vis que dans le passé tu ne vis qu’à travers la mémoire, or la mémoire est subjective, les souvenirs eux-mêmes changent… Sais-tu que l’on recréer en permanence notre passé conformément à l’incidence qu’ont sur nous les évènements présents ? On colore le passé de nos ressentis actuels. L’idée que l’on se fait de soi et du Monde n’est vraie qu’aussi longtemps que l’on continue à se raconter la même histoire. Or l’histoire évolue, les cartes se redéployent à chaque instant. Tu ne peux donc pas garder une idée fixe du tableau, mais simplement une impression qui t’y raccroche, une impression subtile, fine comme un fil d’Ariane. Quant au futur, ses germes sont dans le présent, tout n’a effet que dans le présent….
– Je vois… Ce fil d’Ariane, ces impressions, où me mènent-elle?
– C’est la question que l’on se pose tous, et c’est à toi de le découvrir pour toi-même et par toi-même. Nous avons tous un chemin unique qui s’inscrit dans une trame collective, dans un tableau immense et infini qui relie tout à tout, sorte de chaos harmonieux dans lequel tout s’imbrique, tout se complète, tout fusionne. Beaucoup ont peur de suivre leurs intuitions et préfèrent se contenter d’évoluer dans les limites du cadre fixé par la société à un moment T de l’histoire, car ils s’y sentent en sécurité et car cela conforte l’idée qu’ils ont du Monde à un instant précis de leur histoire. Malheureusement cela les fige dans une « idée » du Monde, ils vivent dans l’idée qu’ils s’en font plutôt que dans le Monde lui même : ils ne sont pas en lien avec la nature évolutive de la vie. D’autres essaient d’aller au delà de ce que la société leur présente et refusent de se laisser contraindre par des lois, des idées, des dogmes et des concepts arrêtés qui ne sont que le fruit de décisions arbitraires, des décisions qui furent adéquates dans un contexte particulier mais qui malheureusement n’épousent plus les paramètres de monde nouveau, ce monde nouveau qui à chaque instant naît de l’ancien monde. Tu peux très bien décider de fonctionner selon les idées fixes des hommes, ou tu peux plonger dans l’abîme en épousant le changement… »

fil-dariane

 

Référence masque : https://fr.pinterest.com/pin/559009372473322462/

Merci à Yann Guignon de m’avoir aidé à dérouler certaines notions traditionnelles complexes

© 2017, David Mboussou. Tous droits réservés. Publié sur : www.davidmboussou.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s