Esprit Vert

Renouer avec le rythme Naturel de la Vie en laissant le temps au temps.

Par la contemplation de paysages naturels vierges de toute emprunte humaine, l’homme a la possibilité de renouer avec sa dimension éternelle et sacrée. En effet, le rythme de la Nature est celui de l’éternité, dans la mesure où la Nature n’est pas entachée de la précipitation de l’Homme qui par ses instincts de prédation « dénature » la Création et l’entache de ses propres imperfections. Ce que nous créons est le reflet de nos mentalités. C’est ainsi que nous créons des villes qui fonctionnent au rythme de nos ambitions matérielles, raison pour laquelle nous perdons de vue l’Essentiel, prisonniers que nous sommes de notre propre système. Le rythme de la ville est celui de l’homme pressé, pressé de s’accomplir, pressé de donner la preuve de sa supposée puissance. Ne soyons pas surpris de constater à quel point nos villes témoignent de la cacophonie qui règne dans nos esprits. Le retour au Village et à la Nature, peut permettre d’éveiller le mystérieux élan vital qui sommeille en nous et déblayer le chemin du retour à Soi, il suffit de « prendre le temps », prendre le temps de ressentir les impressions subtiles que nous livre la Nature lorsqu’on la contemple.

COPYRIGHT © 2017, David Mboussou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s